1er octobre : gardiens

« Il a lui-même porté nos péchés en son corps, sur le bois, afin que, morts aux péchés,  nous vivions pour la justice; et c’est par ses meurtrissures que vous avez été guéris. Car vous étiez comme des moutons qui s’égarent, mais maintenant vous êtes retournés vers celui qui est votre berger et votre gardien. » 1 Pierre 2:24-25

Réflexion

En tant que jeune chrétien, on m’a beaucoup appris sur la croix. Lors d’un camp sur la plage, j’ai appris ce verset sur la puissance de la mort de Jésus pour moi. Quelle joie de savoir que ses blessures nous ont apporté la vie.

Cette joie de connaître la libération de la Croix est particulièrement bien saisie dans une chanson de Darren Shaw: « Je t’adore, toi, le Fils unique de Dieu, qui a porté mes péchés sur la croix, afin que je puisse être complètement libre de suivre où tu me conduis. Seigneur, tes blessures sont maintenant ma guérison et je suis entièrement à toi. Tu connais mon nom et tu sais où je vais, gardien de mon âme ».

Action

Certains pays ont une tradition selon laquelle, si vous sauvez la vie de quelqu’un, vous assumez cette responsabilité pour toujours. Dans notre culture, un tuteur est une personne qui a le droit légal et la responsabilité de prendre soin d’une autre personne qui n’est pas responsable de ses propres soins, comme un enfant sans parents.

Pierre nous rappelle que lorsque nous confions notre vie à Jésus, il devient notre tuteur, notre gardien, le bon berger qui prend soin de nous et nous protège du mal.

Priez pour que les jeunes placés en foyer, en fugue ou sans abri trouvent en Jésus un gardien qui ne les abandonnera jamais.

Contact

9 avenue de Bruxelles F – 68350 Didenheim, France

T : 03 89 83 11 10

E : info@jpcfrance.com

Copyright © 2021 JPC France